mardi 18 mai 2010

G-4, t'as coulé mon sexisme!!

Vous connaissez sûrement Battleship, ce jeu de bataille navale qui fut, et est encore, relativement populaire. Dérivé du jeu français L’Attaque et remontant à la Première guerre mondiale et il se jouait à l’origine avec du papier et des crayons. D'ailleurs, si vous relisez l'album de tintin Vol 714 pour Sydney, vous pourrez voir, à la page 10, Carreidas et Haddock jouer à cette version. D'autres variantes, utilisant cette méthode peu coûteuse, ont été commercialisées dont la première fut Salvo, par la compagnie Starex en 1931. Par contre c’est en 1967 que le fabricant de jouets Milton-Bradley a lancé sa célèbre version utilisant des coffrets bleus et rouges avec pitons en plastique.

Au fil des ans le jeu a été vendu avec des graphismes qui ont changé, s’adaptant aux styles alors en vogue. Ainsi en 1971 on voyait sur la boîte un garçon et une fille, tout comme celle de 1978. Mais c’est surtout la présentation originale, soit celle de 1967 qui est particulièrement intéressante et ce, pour une raison bien spécifique. Voici la boîte en question et tâchez de trouver l’élément qui cloche.


Avez-vous trouvé...? Bon, alors voici un agrandissement de la partie supérieure droite, juste au cas où vous l’auriez manqué.


Parfaitement représentatif de ce temps-là, alors que le père et le fils s’amusent comme larrons en foire, la mère et la fille quant à elles torchent la vaisselle. Pire, elles semblent trouver ça bien amusant de voir les deux autres se bidonner avec leur jeu.




Le saviez-vous? Le pirate le plus redoutable était une prostituée chinoise, Ching Shih, qui contrôlait plus 1,500 navire avec plus de 80,000 marins qui travaillaient pour elle. Elle a défié les flottes portugaises, britanniques et même celles de la dynastie Qing sans jamais n’avoir connu la défaite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire